Nos missions

Faire émerger et replacer la voix des artistes au centre des débats qui les concernent. Représenter les artistes devant les pouvoirs publics. Promouvoir le patrimoine musical français dans sa diversité. Informer les artistes sur l’évolution de leurs droits et sur l’actualité de l’industrie musicale. Organiser des événements (débats, conférences).

Notre structure

La GAM est une association loi 1901 à but non lucratif créée en 2013 par Axel Bauer, Issam Krimi, Kent et Suzanne Combo. Son bureau est composé de 3 membres bénévoles et d’un délégué général à plein temps. La GAM est entourée d’avocats et de conseillers. Elle est financée par ses membres adhérents et par des subventions.

Nos enjeux

La transparence : Les artistes méritent de savoir tout en ce qui concerne l’exploitation de leur travail. L’équité : Les artistes méritent un partage plus équitable de la valeur générée par l’exploitation de leurs oeuvres. L’égalité : Les artistes doivent être considérés comme des partenaires égaux dans tous les deals qu’ils contractent.

ADHÉRENTS

LE PREMIER GROUPEMENT D’INTÉRÊTS ENTIÈREMENT GÉRÉ PAR ET POUR LES ARTISTES

  • Warning_signREMUNERATION DES ARTISTES SUR LE STREAMING EN DANGER
    La GAM a pris connaissance des termes et des conditions déloyales d’obtention d’un accord sur la rémunération des artistes sur le streaming que les producteurs ont arraché à 4h du matin à certains syndicats d’artistes dans la nuit de ce Jeudi 6 Juillet dernier. En l’état, c’est un accord qui ne garantit pas de rémunération aux artistes sur le streaming et dont la France ne pourra guère s’enorgueillir sans être ridicule. La GAM, qui n’est pas à la table des négociations n’étant pas un syndicat, […]
  • SprechblaseL’étude du Ministère de la Culture révèle qu’il faut garantir aux artistes la transparence et une rémunération plus juste.
    Le Ministère de la Culture publie cet après-midi une synthèse des résultats de l’étude prévue par le Protocole d’Accords pour un développement équitable de la musique en ligne d’Octobre 2015 et à laquelle la GAM a pris part. Cette étude devait initialement porter sur le partage de la valeur entre artistes et producteurs. Au bout de 20 mois et à cause des innombrables biais qu’elle a fini par comporter, l’étude offre une vision étriquée et ne parvient à tirer aucun enseignement nouveau. […]
  • Capture d’écran 2017-05-21 à 14.16.10Retrouvez la GAM sur le Forum « Entreprendre dans la culture » Lundi 22 Mai à 14h à Paris ENS Beaux Arts
    [CONFERENCE] FORUM ENTREPRENDRE DANS LA CULTURE 22 – 24 Mai 2017 – Paris Ce Lundi 22 Mai à 14h, retrouvez Issam Krimi, Président de la GAM, sur le forum « Entreprendre dans la culture » organisé par le Ministère de la Culture à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts. INSCRIPTION : https://www.weezevent.com/forum-entreprendre-dans-la-culture-3eme-edition Table ronde Quelles relations entre artistes et producteurs aujourd’hui ? 14h-15h30 Amphithéâtre […]
  • francoise-nyssen,M282701Françoise Nyssen nommée à la tête du Ministère de la Culture
    La Guilde des Artistes de la Musique adresse toutes ses félicitations à Françoise Nyssen pour sa nomination au Ministère de la Culture . Le profil singulier et remarquable de cette grande éditrice indépendante nous séduit : femme de culture, amoureuse des arts, européenne convaincue, elle se montre soucieuse de promouvoir une création diverse et exigeante. Son engagement culturel et en faveur de l’éducation artistique témoigne de son attention pour la création et de sa sensibilité aux […]

Axel Bauer, Kent et Issam Krimi présentent la GAM

La GAM, «la Guilde des Artistes de la Musique », est une association loi 1901 crée en Mars 2013 à Paris par les artistes Axel Bauer, Kent, Issam Krimi et Suzanne Combo. Elle a pour vocation de rassembler la communauté des auteurs, compositeurs et interprètes derrière une seule et même voix collective. Son but est d'être force de propositions auprès des pouvoirs publics nationaux et européens, des institutions culturelles et des organismes professionnels afin de faire valoir efficacement les intérêts des artistes de la musique à l'ère du numérique.